• Qu’est qu’un player en séduction ?

    Qu’est qu’un player en séduction ?

    Définition : « Player » est le nom donné aux séducteurs et dragueurs aux USA. À l’origine, il n’est pas spécialement lié à la communauté de séduction. Il a par la suite été vulgarisé et utilisé à toutes les sauces, surtout en France. Par abus de langage, on appelle « player » tout homme ayant un compte sur un forum de séduction.

     Origines

    Depuis la création de Lifestyle Conseil (et même avant pour ceux qui me connaissent bien), vous me voyez taper à coup de batte sur la communauté de séduction. Est-ce un vilain stratagème pour différencier mon site des autres ? Ou est-ce un minimum fondé ?

    Les principaux sites de séduction (hors site de coaching) sont tenus par des gens sérieux et respectables qui investissent leur temps (et parfois leur argent) dans la création et l’entretien de ces sites. Historiquement FTS est le premier site français à avoir importé le concept en France. D’autres sont arrivés par la suite, et une véritable communauté s’est créée en France. Sur le papier, c’est une bien jolie histoire mais en réalité c’est beaucoup moins glamour.

    Beaucoup de membres interprètent grossièrement ou n’interprètent pas du tout les conseils proposés sur ces sites. Tout est pris au premier degré. Même les méthodes fondées sur une réalité éloignée d’un membre lambda sont reconnu comme vérité universelle. Petit à petit une véritable mythologie de la communauté de séduction s’est créée. Des questions telles que « Comment je peux devenir un PUA pour séduire 100% des filles ? » ou « Vous pensez qu’un chapeau violet, c’est mieux qu’un chapeau rouge pour draguer les filles? » sont traitées avec tout le sérieux du monde.

    Les derniers livres de Neil Strauss, en plus d’être mauvais, n’arrangent pas l’affaire : les petits nouveaux sont encore plus persuadés de l’existence du St Graal. Ajoutez à ca l’incompréhension, la frustration et parfois les névroses de milliers d’hommes prêts à en découdre avec le sexe opposé. Mélangez le tout avec la génération internet à savoir « On veut tout rapidement et gratuitement » ingrate à souhait* et vous obtiendrez le cliché du player.

    Statistiquement, c’est la formule miracle qui en ressort le plus. Bien sûr, il existe des hommes sains et sympathiques mais c’est une espèce rare en ces lieux et ce n’est pas le sujet de cet article.

    Les symptômes

    Voici quelques caractéristiques du cliché du player. Si vous vous reconnaissez, il n’est jamais trop tard pour changer.

    Il porte un chapeau, des chaussures pointues et beaucoup d’accessoires débiles.
    C’est l’uniforme du player. Il est prouvé qu’avoir un style hors du commun (évidemment cheap et vulgaire) mettra en lumière la non-personnalité de ce dernier. D’ailleurs c’est totalement cohérent de porter un cuir a franges et des boots en velours roses puisque Paris est en Californie ! Bien sûr, tout est pensé pour créer une réaction envers les femmes. S’habiller pour soi? Il ne connait pas.

    Sa passion, c’est la séduction. 
    Il pense jour et nuit à la séduction. Il enchaine les lectures de récits de séduction, les méthodes et « sessions sarges » avec ses partenaires qu’il n’apprendra jamais à connaitre vraiment. S’il s’initie à la PNL, à l’hypnose, au management, à la mode…ce n’est que pour la séduction. Les techniques de séduction, il adore. Il est d’ailleurs persuadé d’avoir un pouvoir mystique que les autres n’ont pas.

    Il veut être un « Pick Up Artist » !
    Parce que le PUA représente la perfection masculine : le style coule dans ses veines (cf plus haut), les top models à ses pieds, et le PUA est adoré par les autres players (des geeks qui lisent ses e-exploits sur internet). Aurait-il oublié que le Pick Up Artist n’existe pas ? Il s’agit avant tout de image d’un idéal (aussi mauvais soit-il). Je le répète encore une dernière fois : le Pick Up Artist n’existe pas.

    Il ne sera plus jamais gentil.
    Être gentil, on lui a maintes fois répété sur les forums de séduction : ce n’est pas séduisant. Notre ami s’applique donc à être un parfait connard surtout quand il n’a aucune raison de l’être (c’est à dire 99,9% du temps). Donc pour être cool et séduisant il est devenu ingrat, il ne remercie personne et il est désagréable avec les filles. Il a du mal lire ceci : Être gentil à défaut d’autre chose (sociable, ouvert, taquin…), n’est pas séduisant.

    Il ne sait pas se tenir en présence de femmes.
    Il pourrait même draguer votre sœur ou votre mère à un repas de famille pour tester de « nouvelles routines » ou un « pattern interdit ». Il est aussi incapable d’entretenir une conversation normale avec des groupes d’hommes et de femmes. Faut pas trop lui en demander non plus.

    Il a peur de la médiatisation de la communauté de séduction
    Comme si l’humanité avait attendu l’avènement d’internet et des méthodes de séduction pour qu’un homme séduise une femme. Cette peur est la traduction même de l’incompréhension totale des sites de conseils en séduction. La formule magique c’est justement de savoir qu’il n’y en a pas. Ces sites prodiguent des conseils pour tirer le mieux de votre personnalité, pas pour construire votre personnalité avec le récit des autres. Le reste se joue dans l’état d’esprit et la pratique (accompagnée ou non).

    Il mène une vendetta contre les coachs en séduction.
    Pour lui c’est une manière de s’affirmer. Être contre l’existence de conseillers, c’est la hype du moment sur les forums, même si on ne sait pas pourquoi évidemment. Le player reprochera aux coachs :

    • De faire payer leurs services (lui-même étant un adepte du bénévolat)
    • D’être des incompétents (et c’est notre petit secret pour avoir toujours autant de clients)
    • De ne pas savoir ce que veulent leurs clients (même si nous passons nos journées à ca)
    • De faire de la pub (quelle horreur de la publicité et du marketing !)

    Il argumentera le tout avec des rumeurs et un soupçon de diffamation histoire de réveiller un peu les foules. Bref le player, il sait tout mieux que tout le monde et c’est d’ailleurs pour ça qu’il est sur un forum de séduction. Pareil pour le relooking : ça ne sert à rien. Selon le player, pour avoir du style, il suffit d’aller chez Zara et d’être bien dans ses baskets.

    Question : combien de gens mal habillés sont bien dans leurs baskets ?

    Apparemment beaucoup trop vu le désastre stylistique qu’il nous ait donné de voir dans les rues chaque jour. S’habiller avec goût ça se fait tout seul (un peu comme une intervention divine ?) et il n’y a pas besoin d’un relookeur pour apprendre à s’habiller (c’est vrai qu’un pro qui fait ça tous les jours donnera de moins bons conseils que son coéquipier de World Of Warcraft). En plus c’est cher (plus cher que les coûts de ses erreurs multipliées par ses années de certitude? J’en doute).

    Il donne des conseils sans connaissance ni expérience.
    Il croit que, parce qu’il a lu tous les articles de séduction, de PNL, ou d’hypnose, il a la connaissance infuse. Les problèmes sont souvent résolus à coup de « neg, H2G, DHV, etc. ». Pourtant, combien de fois faudrait-il expliquer que certains des concepts ne sont adaptés qu’à une partie de la population féminine ? D’ailleurs, comment peuvent-ils le remarquer ? Les échecs sont souvent expliquées par les mêmes théories : « J’étais pas le prix », « Elle était attirée, mais j’ai pas fait assez de confort », etc. Évidemment, ce n’est pas souvent : « La méthode n’était pas adaptée dans cette situation ? » ou bien « Elle n’est pas attirée. ». Voilà ce qui arrive quand on apprend sans esprit critique…

    Mais ce n’est pas tout. Depuis qu’il a compris que l’apparence importait, le player s’amuse à conseiller ses amis ou confrères sur le look. Mais au fond, que sait-il ? « Il faut être bling bling pour attirer l’attention », « les chemises et les chaussures pointues dégagent du sex appeal », etc. Et quand des personnes qualifiées critiquent ses tenues, il répond : « Je me sens bien dans mes vêtements, ça me suffit. Et puis… j’ai déjà eu des compliments sur ma tenue. ». Compliments de personnes non qualifiées, bien sûr. Mais au fond… à quoi bon s’améliorer ? Il suffit que ça plaise aux filles. C’est pourquoi, quand quelques tenues plus recherchées sont postées (qui ne va pas dans le style « classe », « élégant »), il prononcera simplement : « c’est moche, j’aime pas », preuve de la grande ouverture d’esprit des players.

    Vous comprenez les coups de batte de baseball maintenant ;) ?

    * Il suffit parfois de lire certains commentaires d’articles publiés de nos mains pour s’en rendre compte.Qu’est qu’un player en séduction ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :